mardi 18 février 2014

Prospective en sécurité globale des territoires - Evolution de la vidéoprotection

La vidéoprotection est actuellement sous-utilisée car l’information issue de la vidéoprotection n’est pas suffisamment partagée ni exploitée pour faire de la prévention. En particulier, les renseignements collectés par chacune des équipes qui assurent l’exploitation des différents systèmes de vidéoprotection sur des communes limitrophes ou proches ne sont pas partagés.
On peut anticiper en réaction, la construction prochaine d’un système d’information centralisé où les différents acteurs de la sécurité pourront échanger et partager des informations afin d’évoluer vers un niveau homogène d’information de sécurité pour l’ensemble de la communauté territoriale.
Au cœur de ce système, une Intelligence Artificielle sera capable de raisonner sur la multitude d’informations collectées par les opérateurs de vidéoprotection. Les systèmes de vidéosurveillance intelligente comme la reconnaissance des plaques minéralogiques ou la détection d’intrusion fourniront des informations complémentaires et pourront enfin participer à la prévention situationnelle.