dimanche 8 octobre 2006

La vidéosurveillance sur IP Championne Olympique

Oliver Vellacott, CEO de Indigo Vision, souligne le rà´le fondamental que la vidéo sur IP a joué dans la mise en oeuvre du système de sécurité des jeux Olympiques d'Athènes et qu'elle jouera à nouveau dans le système de surveillance des jeux d'hiver de Turin.
« A tous points de vue, le système de sécurité des jeux d'Athènes a été un succès, surtout bien sûr parce qu'il a contribué par son architecture à assurer à la fois la sécurité des spectateurs et des athlètes. La technologie d'Indigo Vision a permis le déploiement d'un backbone Ethernet de transmission qui a servi de support à l'un des plus grands systèmes de vidéosurveillance sur IP jamais déployés dans le monde. »

Le cahier des charges de ce système de vidéosurveillance était extraordinairement exigeant, on ne comptait pas moins de 63 postes de surveillance gérés par 1250 opérateurs permanents qui supervisaient en direct 47 sites. Le tout était réparti sur 250 kilomètres carrés.
Il était clair dés le début qu'un système de vidéosurveillance traditionnel ne pourrait jamais répondre à toutes les exigences des organisateurs. Les systèmes de vidéosurveillance sur IP sont devenus aujourd'hui la réponse logique aux insuffisances des systèmes CCTV analogiques, essentiellement en matière de dimensions, d'ergonomie et de flexibilité.
La solution d'Athènes a été construite sur la base de la technologie éprouvée de IndigoVision et a été installée par l'intégrateur Israélien Mer Industries. Elle était constituée de transmetteurs VB8000 d'Indigo Vision, injectant leurs flux vidéo MPEG4, audio HiFi et données de contrà´le sur le backbone Gigabit IP constitué d'équipements Siemens. Chaque caméra devait générer 25 images par seconde et pouvoir diffuser via un haut-parleur pour diriger la foule. Elles étaient en outre équipées de microphones pour détecter les signaux audibles de détresse.
Tout cela fut possible grà¢ce aux encodeurs-transmetteurs VB8000 qui non seulement gèrent vidéo et audio de grande qualité mais encore permettent le pilotage des dà´mes PTZ et la remontée d'alarme.
L'enregistrement à 25 images par seconde 7x24 a été réalisé sur des enregistreurs autonomes en réseau (NVR) d'Indigo Vision et a procuré une capacité de restitution et d' analyse instantanée sur les PC informatiques des différents centres de contrà´le ainsi que sur les écrans analogiques des murs d'images grà¢ce aux récepteurs-décodeurs VB8000.